Domaines professionnels accessibles

 

La licence professionnelle vise un champ professionnel relevant du domaine de la solidarité internationale et du développement durable dans les pays des Suds. Les employeurs potentiels sont des ONG, d’autres associations (de femmes, d’artisans, locales, communautaires, etc.), des réseaux, des collectivités territoriales, des bureaux d’études, des coopératives, des entreprises, des institutions et des organismes internationaux.

 

Les libellés des emplois proposés sont du type :

 

• chargé de mission, chargé de projet, coordinateur de projet (H/F),

 

• médiateur associatif, développeur associatif, coordinateur associatif (H/F),

 

• animateur/coordinateur de réseau d’ONG (H/F),

 

• responsable de projet/programmes (H/F),

 

• chargé en cofinancement (H/F),

 

• éducateur à la solidarité internationale (H/F),
• métiers du développement local (K1802),
• métiers de l’action sociale (K1201).

 

Chaque étudiant-e est amené-e à approfondir son projet professionnel et personnel pendant la formation et bénéficie d’appuis pour la construction de son portefeuille de compétences, d’apports sur la connaissance des professions et sur la méthodologie de recherche de stages et d’emplois, ainsi qu’un encadrement individuel. Les cours et séminaires lui permettront de rencontrer des professionnel-le-s, de construire son réseau professionnel et de cibler sa recherche d’emploi de manière pertinente, facilitant son insertion professionnelle.

 

 

Poursuite d’études possibles

 

Comme toute licence professionnelle, celle-ci prépare à l’insertion professionnelle et non pas à la poursuite d’études immédiate. La solution valorisée par le milieu professionnel est une poursuite d’études après 2-3 années d’expériences professionnelles (emploi, volontariat, services civiques, etc.) suite à la licence. Sur la base de la validation des acquis professionnels, il est alors possible d’entrer directement en Master 2 professionnel.